Votre bébé s’assoit parfaitement bien déjà ? C’est peut-être le moment de lui acheter un joli petit trotteur. Cet appareil l’aidera à développer ses muscles pour vite marcher.

Si vous avez déjà épluché les modèles sur le marché et déniché l’idéal pour votre bout de chou, il ne reste plus qu’à le mettre dedans. Mais comment y aller ? Comment le faire marcher avec l’appareil pour son bonheur ? On vous dit tout.

Les premiers gestes à accomplir

La première des choses est de vous armer de patience. Comme tout parent, vous avez peut-être envie que votre enfant se mette rapidement à marcher. C’est bon, mais l’y pousser est fortement déconseillé. L’enfant doit au préalable pouvoir s’asseoir convenablement. Ensuite, vous pouvez le mettre dans le trotteur. Une fois fait, mettez la sangle et dégagez l’environnement. Ses jouets doivent être à sa portée afin qu’il puisse jouer. Sachez que l’envie de marcher doit émaner de lui. C’est pourquoi vous devez le laisser jouer, explorer les différentes activités, s’émerveiller des sons. Bloquez donc premièrement les freins pour qu’il soit maintenu stable au sol.

Dès qu’il aura émis l’envie de marcher (les signes ne trompent pas) vous pourrez débloquer les freins. Pour ses premiers petits pas, ajustez convenablement la hauteur de la sangle pour sa taille. L’idéal est que ses pieds puissent bien toucher le sol. Ils doivent être posés à plat sur le sol. Veillez à ce que bébé ne marche pas sur la pointe des pieds, car ceci comporte des risques pour sa santé. Au niveau des jeux et activités ludiques, ne lui en imposez pas. Donnez-lui ceux qu’ils réclament. C’est pourquoi vous devez mettre à sa disposition des jeux jugés convenables pour son âge.

Encourager l’enfant

Un enfant qui marche franchit une étape très capitale de sa vie. Il est vraiment primordial que vous l’encouragiez. Cela ne revient pas à lui tenir la main pour pousser le trotteur avec lui, mais dites-lui des mots gentils, faites-lui savoir que maman est fière de lui, faites-lui des bisous, encouragez-le. Vous devez lui communiquer tout votre amour pour qu’il ait envie de faire plus, de continuer son exploration – lire aussi : Guide et comparatif : les meilleurs trotteurs de 2020

Laisser bébé se reposer

Souvenez-vous, votre nourrisson est un tout petit être. Ses jambes sont encore fragiles, il a besoin de se reposer la plupart du temps. Ce n’est pas en lui faisant faire des heures au trotteur qu’il apprendra à vite marcher. Retirez-lui le trotteur au bout d’une heure. Le plus conseillé est de lui faire faire 4 séances de 15 minutes par jour. Ce faisant, vous lui permettez de reposer ses petits membres.

Retirer le trotteur aussitôt qu’il sait marcher

Dès que votre nourrisson a parfaitement appris à marcher et arrive à le faire sans trotteur, il est temps de lui retirer l’appareil. Si vous le lui laissez trop longtemps, il risque de développer une dépendance. Dépendance qui peut négativement impacter sur son développement personnel. Soyez donc assez vigilant – lire aussi : Où acheter une table à langer ?

Catégories : Uncategorized