Assez de personnes savent ce que c’est qu’un dictaphone. C’est en enregistreur, un appareil qui enregistre et stocke les sons, vous diront la plupart. Cependant, ils ne savent réellement pas comment en utiliser un. Comment faire usage d’un dictaphone ?

Généralités sur le dictaphone

On pourrait aussi se demander s’il s’agit de l’utilisation d’un dictaphone numérique ou analogique. La réponse est évidente, les dictaphones analogiques sont en voie de disparition. Ces enregistreurs traditionnels ont été rapidement et facilement remplacés par les numériques.

Un dictaphone numérique est généralement très compact. Il se laisse transporter facilement et se laisse glisser à tout endroit. Le dictaphone numérique a 1 ou 2 micros. Sa mémoire peut se retrouver à 8 Go et parfois plus.

L’utilisation du dictaphone

Olympus LS-P4 PCM FLAC

Pour utiliser un tel appareil, il va falloir dans un premier temps le mettre en marche. La mise en marche va consister à manipuler un bouton : le bouton ON/OFF. Une observation minutieuse du dictaphone, et on le remarque rapidement sur l’un ou l’autre des côtés. Il faut toutefois s’assurer que l’appareil est chargé.

Mon modèle préféré ? Le dictaphone Olympus LS-P4 PCM FLAC.

Lorsque le dictaphone est mis en marche, une lumière rouge commence à faire des clignotements. Elle indique en effet que l’appareil est maintenant allumé. Très rapidement, elle fait place selon le modèle à une lumière verte ou bleue. Celle-ci indique que l’enregistrement a effectivement commencé. Un enregistrement avec dictaphone est souvent dans le format WAV.

Les autres dictaphones

Olympus LS-P4 PCM FLAC

Il n’y a pas que les dictaphones numériques qui soient disponibles sur le marché. Il en a bel et bien d’autres. Parmi eux, certains débutent au moment où est extériorisé le son d’une voix. Par conséquent dès que ce son n’est plus audible, l’enregistrement s’arrête net. Il est donc impossible que du vide soit enregistré avec de genre d’appareil.

Lire aussi : Comment choisir une crêpière ?

D’autres par contre, peuvent être utilisés comme des baladeurs MP3. Il s’agit en effet de dictaphones ou encore d’enregistreurs sous leur plus petit format. Par ailleurs, d’autres encore ressemblent fortement à une clé USB. Très souvent, ils sont également dotés d’un micro-espion. Ce sont aussi des dictaphones, mais ils enregistrent très discrètement tous les sons se trouvant à leur portée.

Catégories : Uncategorized