Voulez-vous être un pro dans le métier de la photographie ? Sachez qu’il est important de vous procurer des équipements nécessaires. Aujourd’hui, le trépied est un accessoire clé dans l’exercice de ce métier. Et vous avez le choix entre plusieurs types de trépieds.

Afin de choisir le plus optimal, il est important de connaître les types de cet équipement existant. Quels sont donc ces différents types de trépieds et quelles sont leurs spécificités ?

Le trépied classique

Le trépied classique est celui qui possède trois sections de jambes en plus d’une colonne centrale. Ce type de trépied est doté de plusieurs caractéristiques. Il possède un poids situé entre 1 et 3 kg avec une capacité de charge allant de 3 kg à 15 kg. Le trépied classique est fabriqué avec plusieurs sortes de matériaux. Il existe en carbone, en aluminium et en bois. Sauf qu’il est préférable de choisir les modèles en aluminium et en carbone pour leur résistance.

Cet équipement existe en plusieurs hauteurs. Celles-ci dépendent des besoins de l’utilisateur. Le plus avantageux est que ces hauteurs sont réglables. Les jambes sont équipées des antidérapants. Ce trépied ne glisse pas et ne bouge pas. Il maintient parfaitement stable votre appareil photo.

Le monopode

Complètement à l’antipode du trépied classique, le monopode possède une seule jambe. Il est utilisé pour le tournage des courtes vidéos. Ce type de trépied permet au photographe ou au cameraman de prendre des photos à une hauteur élevée et procure une tranquillité à votre appareil photo ou votre caméra. Cependant, il faut reconnaitre que le monopode est moins stable que le trépied classique.

Lire aussi : Les « stories » de Twitter risquent-elles de devenir un nouvel outil de cyberharcèlement ?

C’est un instrument qui s’utilise tout en étant en mouvement. Il est donc capable de prendre des images des objets en mouvement. Il possède une hauteur réglable et aussi est doté d’une protection antidérapante bien que le photographe n’est pas obligé de rester statique avec son matériel.

Le gorillapod

Le gorillapod est un type de trépied destiné aux photographes professionnels. Il est composé de trois jambes dont chacune comporte plus d’une dizaine d’articulations très souples. Ce nombre varie d’un modèle à un autre. C’est un trépied manipulable dans tous les sens. Grâce à la souplesse de ses jambes, vous pouvez même l’enrôler autour d’un bois ou d’un tube si cette condition s’impose pour une meilleure prise de vue.

Lire aussi : Comment connecter un lecteur DVD externe via HDMI au PC ?

Ce trépied est très résistant avec ses articulations qui gardent toujours une fermeté. Ces dernières sont fabriquées avec des matières de bonne qualité. Ces trois jambes sont toutes dotées d’antidérapant en caoutchouc pour une meilleure stabilisation de votre appareil. Il est adapté à prendre des images, peu importe la hauteur.

Le mini trépied

Le mini trépied est le modèle ressemblant au trépied classique. La différence est sa petite taille et certaines caractéristiques qui sont à une échelle diminuée. Les mini trépieds sont dotés de trois jambes dont certains possèdent une colonne centrale. C’est un équipement plus mobile. Il peut rester au sol pour les prises de vues plus bas, il peut être posé sur une table. Vous pouvez aussi le tenir en main. Il est solide et durable. Pour en savoir plus sur chaque type de trépied, consultez notre site internet.

Catégories : Uncategorized